0

 

Catégorie : Cinéma

Genre : Historique, Projet

Année : ?

Public : ?

Durée : ?

Nation : USA

Réalisateur : Mel Gibson

Acteurs : Leonardo DiCaprio,

Synopsis : La vie des Vikings de Norvège. Leur philosophie, leurs mœurs,  leurs guerres, leur culture, leurs croyances et leur Histoire. 

Analyse critique :

Pour clore notre cycle dédié à « Mad Mel » Gibson, je décide de vous parler de son projet de film Berserker : une œuvre sur les vikings.

C’est un projet qui tient au cœur de l’acteur/réalisateur depuis pas mal d’années, mais qu’il n’a à ce jour jamais pu concrétiser.

Mel Gibson est pourtant l’auteur de films cultes et puissants comme La Passion du Christ ou Apocalypto. Des films qui ont également rencontré un grand succès public.

1

Mel Gibson était déjà un acteur bankable, il devient également un réalisateur bankable. Dés lors, les portes peuvent s’ouvrir à lui et il décide donc de se lancer sur un gros projet.

Ce projet c’est Berserker un film sur les vikings. Ce n’est évidement pas nouveau au cinéma. On se souviendra bien sûr des Vikings de Richard Fleischer avec Kirk Douglas ou encore du 13ème Guerrier de John McTiernan avec Antonio Banderas. Alors quand le réalisateur de Braveheart annonce son projet, ça fait saliver.

Pourtant, Mel Gibson ne veut pas faire un film dans la lignée de celui de Fleischer, ni même avec le souffle épique de son Braveheart. Il souhaite faire une œuvre réaliste qui ne soit pas trop agitée, mais qui rend compte de la civilisation viking. En ce sens, sa démarche n’est pas si éloigné de celle de Nicolas Winding Refn avec Le Guerrier Silencieux. Mais ici le projet est beaucoup plus ambitieux.

2

Lorsqu’il l’annonce officiellement, Mel Gibson parle de faire le film avec Leonardo DiCaprio et le scénariste William Monahan. Visiblement les trois hommes semblent vraiment en avoir envie.

Mais Voilà ! Entre temps, les polémiques tombent sur Mel Gibson en raison de ses films (qui pourtant rencontrent un franc succès comme on l’a vu) et de certains de ses propos. Craignant pour leurs carrières à Hollywood, DiCaprio et William Monahan préfèreront se retirer gentiment du projet et s’éloigner de celui qui est devenu « infréquentable ». A partir de 2006, suite à son arrestation pour ivresse au volant et ses propos polémiques, Mel Gibson ne pourra plus réaliser de films et sera banni d’Hollywood. Il ne pourra plus ni réaliser ni jouer dans un film.

Berserker ne risque donc pas de voir le jour à ce stade là. Gibson a également des problèmes avec sa vie conjugale. Bref sa réputation est ruinée de même que son projet.

3

Pourtant en 2010, il parvient à revenir avec le film Hors de Contrôle. Son projet repart. Il revient vers le scénariste Randall Wallace qui avait déjà écrit le script de Braveheart. Cependant il est désormais tout seul pour produire un tel film. Il déclare : « Je viens de recevoir aujourd’hui la deuxième version de quelque chose qui m’enthousiasme vraiment. […]. En fait, c’est sur les vikings. Les vikings, comme vous le savez, étaient des personnages très peu portés à la compassion, et ces types seront mauvais. Je me suis en quelque sorte reconnecté avec Randall Wallace, qui avait écrit le scénario de Braveheart. Et oui, C’est plutôt bon. Ça s’appelle « Berserker ». »    

Visiblement le réalisateur n’a pas perdu son ambition réaliste et veut s’écarter des clichés et représentations qui hantent les esprits depuis des siècles. Mel Gibson affirme : «Les Vikings n’avaient pas de cornes sur leurs casques. Non, je ne pense pas qu’ils en avaient. Ils auront l’air réel. […] Ils ne courront pas partout comme dans les années 1950. Je veux faire quelque chose de viscéral. »

4

Voilà un projet qui donne envie. Quand on connaît Mel Gibson, on peut savoir à quoi s’attendre. Sans doute des panoramas de paysages magnifiques et somptueux de l’Europe du Nord.

Une superbe musique de James Horner qui vient accompagner la beauté des images.

Des ralentis qui confèrent aux séquences leur puissance si particulière.

Mais aussi, comme on s’en doute, beaucoup de violence. Une violence sanguinaire qui prêtera à polémique. Surtout quand « Mad Mel »  balance « Les vikings, comme vous le savez, étaient des personnages très peu portés à la compassion, et ces types seront mauvais ». On se doute que comme à son habitude le bonhomme ne fera pas dans la dentelle.

5

Pourtant si on peut anticiper quels seront les partis pris artistiques de Berserker, on ne sait pas grand chose de l’œuvre en elle-même.

Aucun scénario n’a été officiellement rédigé à ce jour. A part le nom de Mel Gibson, rien se semble concret (Randall Wallace a juste été évoqué). Il n y a aucun travaux préparatoires ou quoi que ce soit.

6

Berserker est donc entouré de mystère. Il faut dire que si Mel Gibson a essayé de relancer le projet en 2010, rien n’est gagné pour lui. Si il a réussi un petit retour en tant qu’acteur (qui est loin de la gloire qu’il a connu autrefois), en tant que réalisateur c’est une autre histoire. Sa réputation l’empêche de rameuter les studios et les distributeurs.

Pourtant en 2016, il semble reprendre la réalisation après dix ans d’inactivité, pour le film Hacksaw Ridge. Si c’est un succès, peut être cela lui permettra t’il de mettre sur pied ce projet qui lui tient tant à cœur.

7

Mais une fois encore, Berserker semble au point mort et depuis 2010, il n’y a plus de nouvelles, même si Mel Gibson ne semble pas avoir renoncé.

En l’état, il est donc difficile de dire à quoi il pourrait ressembler. On ne pourra se fier qu’aux œuvres précédentes du réalisateur.

  

 

        

                 

Note Projet : 17/20

Note Viabilité : 08/20