0

 

Catégorie : Spectacle

Genre : Humour

Année : 2014

Public : Tous Publics

Durée : 1H20

Nation : France

Mise en Scène: Dieudonné M’Bala M’Bala

Interprète : Dieudonné M’Bala M’Bala

Sujet : Asu Zoa : La face de L’Eléphant nous renvoie aux mythes ancestraux de l’Afrique et à sa façon de penser. Après l’effondrement du mur, Dieudonné nous invite dans son univers pour évoquer plusieurs sujets de notre monde. « Le coassement des grenouilles n’empêchent pas l’Eléphant de Boire » proverbe africain.  

 

Analyse critique :

(Attention SPOILERS !)

Continuation de notre cycle Dieudonné avec son quinzième one-man-show : Asu Zoa ce qui signifie « La Face de l’Eléphant ».

Nous sommes en janvier 2014 et Dieudonné se prépare à une tournée prometteuse de son dernier spectacle Le Mur. Seulement voilà, une vague de persécutions frappe l’artiste et le conseil d’état décide d’interdire purement et simplement le spectacle Le Mur. J’en renvoie à ma chronique concernant ce spectacle et son interdiction.

C’est une première en France ! Pour la toute première fois de l’histoire, on interdit aux gens de rire. Le Mur marque donc l’histoire de l’art.

1

Face à cette décision imparable et aux pressions et persécutions qu’il subit, Dieudo organise une conférence de presse à son fief le Théâtre de la Main d’or (d’où on cherche à le déloger), et annonce la fin du spectacle Le Mur et la rédaction d’un nouveau one-man-show pour terminer sa tournée : Asu Zoa un spectacle sur l’Afrique.

L’humoriste se couche donc (en même temps il a le gouvernement contre lui) et contre attaque avec un nouveau spectacle qui, cette fois, sera étudié par des censeurs.

C’est ainsi que naît Asu Zoa. En réalité annoncé comme un spectacle sur l’Afrique, Asu Zoa n’est rien d’autre qu’une version édulcorée du spectacle Le Mur. Ainsi les passages jugés litigieux par le conseil d’état ont été supprimés et quelques modifications ont été apportées.

2

D’ailleurs, il y’a là une histoire assez amusante concernant les critiques journalistiques de ce nouveau spectacle. A l’époque du Mur, la presse avait décrit un one-man-show antisémite avec des saillies contre les juifs toutes les deux minutes (ce qui n’est pas le cas, j’en renvoie à ma chronique du Mur). Mais là où ils se tirent royalement une balle dans le pied, c’est que pour attaquer ce nouveau spectacle sur le plan artistique, ils reprochent à Dieudonné un manque d’imagination et l’accusent d’avoir repris le même spectacle en enlevant « les quelques minutes de passages litigieux ». De tout un « spectacle avec des blagues sur les juifs non stop », on passe soudain à seulement « quelques minutes litigieuses ». Les médias reconnaissent donc leur mensonge à propos du Mur. On me dira, « certes ils avaient menti, cela dit cette seconde critique est pertinente et dans le fond Dieudo ne s’est pas foulé pour ce nouveau spectacle puisqu’il est quasi-semblable au précédent ». C’est vrai, Asu Zoa n’est qu’une version légèrement modifiée du Mur. Mais comment reprocher cela à un artiste qui vient de subir une censure illégale et injuste ? A l’époque, rappelons que Dieudo se préparait à une tournée dans toute la France qui s’annonçait sous les meilleurs hospices. Des milliers de gens avaient réservés dans les zéniths de leur ville pour venir le voir. Cependant, suite à l’interdiction du Mur, le public de Nantes et de Tours avaient été privés de spectacle. Or l’humoriste avait d’autres dates à jouer le weekend suivant. Il lui fallait donc une solution de secours rapidement pour pouvoir répondre présent à l’appel du public. Sans compter que son nouveau spectacle devait aussi être analysé par le conseil d’état avant d’être rendu valide. L’artiste ne pouvait donc pas se permettre de réécrire tout un nouveau spectacle, il ne disposait que d’environ trois jours. De plus, Le Mur était un spectacle de très grande qualité avec des sketchs très réussis et il aurait été dommage d’en priver totalement le public (ce que dans le fond avait tenté de faire le conseil d’état).

3

Asu Zoa est donc lancé sur les rails. Sur plusieurs représentations, des huissiers de justice se trouvaient présents dans la salle afin de contrôler que l’humoriste ne tienne pas des propos jugés interdits. Ce fut d’ailleurs le cas pour la représentation qui eut lieue à Nyon début février 2014 et qui fut celle enregistrée pour le DVD.

Comment se présente alors Asu Zoa ?

Comme je l’ai dit plus haut, il s’agit en fait du spectacle Le Mur légèrement modifié. Dieudo a surtout réactualisé le contexte du spectacle notamment face aux polémiques qui l’entourent.

4

Ainsi le mur qui servait de décor au spectacle précédent est ici partiellement détruit et criblé d’impact, symbolisant le sort du one-man-show interdit et la répression qui s’est abattu sur l’artiste. « Ils m’ont allumé » comme le dit bien Dieudo, qui ajoute « le vrai titre du spectacle c’était ‘’Dieudonné droit dans le mur’’ eh beh je l’ai pas raté ! ». Il présente ensuite ce nouveau spectacle qui est Asu Zoa.

On retrouve donc tous les sketchs du spectacle Le Mur : « l’Intro », « Guillaume Laquiche », « 2éme Classe Ebangué », « Cocofesse », « Jakubowicz », « L’Effet Ananas », « Le Mur », « Trafic d’organes », « la Pédophilie », « la Télévision », « La Fin du Monde » et « Romain ».

5

Evidemment, des sketchs ont dû être modifiés pour passer la censure. L’humoriste a su aussi jouer là-dessus pour créer des effets comiques, ainsi il s’apprête à dire quelque chose puis trou blanc ! Il s’arrête et précise « il y’a des huissiers dans la salle » ou « ça j’ai pas le droit d’en parler ». C’est d’ailleurs finement amené. Il y’a également une caméra infrarouge avec laquelle joue Dieudo pour représenter la censure qui le surveille de près. « Chaud Ananas » devient « Frais Ananas » et même les personnages interprétés par Dieudo tiennent compte de la censure.

Il n’y a donc plus la phrase sulfureuse concernant Patrick Cohen, seule une petite allusion est faite au journaliste.

6

Cela dit, l’humoriste privé de certains passages en profite aussi pour en améliorer certains non-censurés. Il tire donc bien profit de ce nouveau one-man-show.

Il conclut le spectacle en saluant et remerciant son public et en appelant à « ne plus avoir peur ».   

Cette version édulcorée du Mur passera donc la censure et la tournée qui avait mal commencé sera un véritable triomphe pour l’humoriste. Il jouera dans presque tous les zéniths de France à guichets fermés. Ce fut un vrai carton.

7

Evidemment, la polémique qui a éreinté Dieudonné a également, en contre parti, contribué à faire la promo de ce nouveau spectacle. Certaines personnes qui ne s’intéressaient pas du tout à Dieudonné iront voir Asu Zoa. Tantôt par sympathie pour le comique qui subissait l’acharnement du gouvernement, tantôt par curiosité pour l’humoriste si polémique devenu l’ennemi public n°1 en l’espace de quelques semaines.  

Le public sera conquis et sera plus grand que jamais. Clairement Dieudonné gagnera des milliers de nouveaux fans.

Mais pour en revenir au spectacle lui-même, Asu Zoa ne présente guère d’intérêt pour quiconque a vu Le Mur. Pour celui qui ne l’a jamais vu, Asu Zoa se révèlera être un excellent show hilarant à la mise en scène superbe, aux dialogues succulents et à l’interprétation impériale.

8

Cela dit, quitte à choisir on conseillera plutôt la version non-censurée, à savoir le spectacle Le Mur (dont le DVD est interdit en France je le rappelle). C’est pourquoi à l’époque j’avais refusé d’aller voir Asu Zoa pour découvrir d’abord la version originale Le Mur via le DVD.

Mais objectivement et sans tenir compte du show précédent, Asu Zoa reste un excellent spectacle et une nouvelle réussite de l’humoriste. La France peut être fière d’avoir un génie comme Dieudonné. 

                                      

    

    

 

Note : 17/20

Note Quenellière : Quenelle de 175